Est-il obligatoire de se marier à la mairie ?

L’idée de reconnaître son amour devant tout le monde (parents et amis) et de le proclamer haut et fort trotte dans la tête de milliers de personnes. Seul bémol, beaucoup se demandent si cela passe forcément par un tour à la mairie. Au vu des heures de réflexion que cela vous coûte, cet article traite du mariage civil. Afin que vous soyez plus amplement situé sur la liberté ou non d’officialisé votre mariage par un contrat à la mairie, lisez ceci !

L’origine du mariage civil

Pour mettre fin aux inégalités dues aux naissances d’enfants issue d’unions catholiques et non catholiques en France, le mariage civil voit le jour le 20 septembre 1792. C’est l’actuel maire de Paris Bailly qui prit cette décision. Il confie la gestion des registres (naissance, décès et mariage) à des officiers civils. Le mariage civil est ainsi l’union de deux personnes célébrées dans une mairie par un officier d’état civil. Vu sous cet angle, le mariage prend une forme juridique et contractuelle et par conséquent revêt une connotation obligatoire.

A lire également : Comment se déroule une cérémonie de mariage à la mairie ?

Le Mariage civil : avantages socio-administratifs

Bien des changements apparaissent suite à un mariage civil. Au niveau des impôts, il vous faudra désormais faire une déclaration commune. Ce volet est intéressant si les deux partenaires ont des revenus inégaux. L’un des meilleurs avantages du mariage civil reste bien la sécurité sociale. En d’autres termes, si l’un des partenaires n’est pas couvert, il bénéficie une fois marié du statut d’ayant droit de son conjoint, donc de sa couverture sociale. C’est une protection sociale qui s’applique à l’assurance maladie et santé. En cas de décès d’un des conjoints, il est prévu que le conjoint survivant reçoive une allocation de veuvage s’il est célibataire.

Au-delà de tout cela, il est important de rappeler qu’en France, le mariage est une institution contractuelle. Ce qui signifie que les époux sont appelés à posséder un contrat de mariage. Cette démarche oblige les époux ou futurs époux à décider d’un régime matrimonial, d’anticiper le décès de l’un ou de l’autre et de décider des donations à l’époux et aux enfants. La présence d’un notaire est indispensable tout le long du processus de création du contrat. Processus qui se fait généralement avant la date du mariage et prend effet le jour de la célébration.

Lire également : Quel mariage pour 13 ans de mariage ?

L’intérêt du mariage civil dans certaines religions 

D’une religion à une autre, le mariage civil n’a pas la même signification. Dans certains pays, c’est un aspect qui passe à la trappe voir qui est minimisé. Alors qu’en France, il est strictement interdit de célébrer un mariage religieux sans au préalable cocher la case du mariage civil. C’est une décision qui tient la route étant donné que nul n’est à l’abri de certaines déconvenues qui peuvent impacter la vie des conjoints.

Tout de même, en dépit des avantages qu’offre le mariage civil, il revient à tout un chacun de sauter le pas ou non. La loi quant à elle n’attribut le titre de mari et femme qu’à ceux qui passent par la mairie.

à voir

Tendance déco mariage 2022

La célébration d’un mariage est un évènement qui se fait remarquer à partir de la décoration. Vous devez accorder une attention à cet aspect afin ...