Qui dit ses voeux en premier ?

Au cours du dernier mois de planification vient un autre point important auquel il faut consacrer du temps : les vœux de mariage. Il est vrai que les vœux de mariage traditionnels sont beaux dans leur simplicité. Cependant, pour les couples modernes, lire la même déclaration que des millions de personnes ont lue ne correspond pas toujours à leur vision du mariage. Vous apprendrez ci-dessous ce que signifient ces promesses et qui prononce les vœux en premier.

Que sont les vœux de mariage ?

Les vœux de mariage sont les promesses qui scellent l’engagement lors de la cérémonie de mariage. Ils représentent la volonté d’être unis, non seulement par les anneaux, mais aussi par le respect et l’amour. Et ce, même dans les circonstances les plus défavorables.

A lire en complément : Couleurs à éviter pour un mariage : conseils vestimentaires et étiquette

Si vous avez opté pour une cérémonie religieuse, vous pouvez choisir l’un des vœux de mariage catholiques déjà préparés. S’il s’agit d’une cérémonie civile ou d’une cérémonie symbolique, vous disposez de plus de souplesse et pouvez les rédiger vous-même.

Marié ou mariée : Qui dit ses vœux en premier ?

Vous ne savez pas quoi dire dans vos vœux de mariage ou qui les dit en premier ? Vous trouverez dans cette section trois styles qui sont le plus souvent utilisés dans les mariages catholiques ou religieux.

Lire également : Les tendances incontournables des robes de mariée pour la saison à venir

Première possibilité

Marié : Moi (nom du marié), je t’aime (nom de la mariée), comme ma femme et je me donne à toi. Je te promets de t’être fidèle dans la joie et dans la peine, dans la maladie et dans la santé, tous les jours de ma vie.

Épouse : Moi (nom de l’épouse), je t’aime (nom du marié), comme mon mari et je me donne à toi. Je te promets d’être fidèle dans la joie et dans la peine, dans la maladie et dans la santé, tous les jours de ma vie.

Deuxième option

Petit ami : (nom de la mariée), veux-tu être ma femme ?

Mariée : Oui, je le veux.

Mariée : (nom du marié), veux-tu être mon mari ?

Petit ami : Oui, je le veux.

Marié : (nom de la mariée), je te prends pour épouse et promets de t’aimer fidèlement pour le reste de ma vie.

Épouse : (Nom du marié). Je te prends pour époux et je promets de t’aimer fidèlement toute ma vie.

Troisième option

Officiant : (nom du marié), voulez-vous prendre (nom de la mariée) pour épouse ? Promettez de lui être fidèle dans la joie et dans la peine, dans la maladie et dans la santé ? Et, ainsi l’aimer et la chérir tous les jours de votre vie ?

Le marié : Oui, je le veux.

Célébrant : (nom de la mariée), voulez-vous prendre (nom du marié) pour époux ? Et promettez-vous de lui être fidèle dans la joie et dans la peine, dans la maladie et dans la santé ? Et ainsi de l’aimer et de le chérir tous les jours de votre vie ?

Mariée : Oui, je le veux.

Le respect des traditions : qui dit ses vœux en premier selon les cultures et les religions ?

Le mariage est une cérémonie universelle, mais les traditions varient d’une culture à l’autre. En Europe et en Amérique du Nord, la mariée prononce ses vœux en premier. Cela remonte au Moyen Âge où le futur époux faisait sa demande avec un genou à terre pour symboliser son infériorité face à la femme qu’il aimait. Aujourd’hui, cette tradition a été inversée et la mariée prend donc l’avantage.

En Asie, il y a des différenciations selon les religions et les pays. Dans le monde bouddhiste, par exemple, ce sont les deux conjoints qui disent leurs vœux ensemble. Dans certaines parties de l’Inde, ce sont plutôt les parents de chaque famille qui échangent ces mots, tandis que dans d’autres régions, c’est au prêtre ou à l’officiant de dire quelques mots solennels.

Dans le judaïsme orthodoxe, comme dans certains groupements chrétiens dits ‘traditionnels’, seuls les hommes peuvent réciter leurs vœux pendant que leur future épouse reste silencieuse durant toute la cérémonie religieuse.

Au Japon, lors de la réception du mariage appelée ‘san-san-kudo’, trois coupelles sont présentées : chacune représente le passé (les familles), le présent (lui) et l’avenir (elle). Les fiancés doivent boire une gorgée après avoir fait une promesse devant chacune des coupelles avant finalement d’échanger leurs alliances.

Quelle que soit votre religion ou nationalité, vous pouvez choisir celle avec laquelle vous êtes plus aligné(e). Vous pouvez aussi inventer votre propre tradition en adaptant vos vœux à votre personnalité et ainsi créer quelque chose qui vous ressemble.

Les alternatives aux vœux traditionnels : comment personnaliser ses vœux de mariage ?

Les vœux de mariage sont souvent un moment intense et émouvant. Ils peuvent aussi être l’occasion idéale de rendre hommage à votre partenaire et de partager avec vos proches ce que vous ressentez pour lui ou elle.

Si les traditions ont la dent dure, il est toutefois possible d’y déroger, voire même d’inventer sa propre façon de faire. Les alternatives aux vœux traditionnels sont nombreuses :

• Écrire vos vœux sur des feuilles colorées puis les plier en origami avant de les offrir à votre conjoint(e)

• Faire intervenir un ami ou membre de la famille pour lire une lettre que vous aurez préparée au préalable

Il n’y a pas vraiment de règles lorsque l’on parle des vœux du mariage • tout est permis ! Vous pouvez choisir d’être original, drôle, touchant … L’essentiel est que cela vienne du fond du cœur et soit sincère.

Bien entendu, avant toute chose, vous devez éviter les sentiers battus (comme monter sur scène costumés en personnages célèbres). Assurez-vous aussi que cela ne sera pas trop incongru vis-à-vis du reste des invités. N’oubliez pas que la cérémonie de mariage est aussi un moment solennel. Veillez donc à ne pas faire durer vos vœux trop longtemps et à éviter les blagues de mauvais goût qui pourraient gâcher l’ambiance.

Quelles que soient vos options, le plus important reste de vivre ce moment en couple et avec amour. Les vœux sont une preuve d’amour éternelle • alors pourquoi ne pas s’affranchir des traditions pour les personnaliser ?

à voir